PDF Imprimer Envoyer

Le temps des meetings à Gosselies


Fête sportive et aérienne le 18 juillet 1952

 

Il s’agit de la première fête aérienne organisée sur la plaine d’aviation de Gosselies depuis la fin de la guerre. A cette époque on ne parle pas encore de « meeting aérien » et encore moins d’airshow.

 Cette fête est organisée sous les auspices de l’Aéro Club de Belgique et de la Force Aérienne au profit de la caisse d’entraide des cadets de l’air de Belgique.

Le programme est composé d’une fête de gymnastique présentée par les élèves de l’Athénée Royal de Gosselies et d’une démonstration sportive par la Force Aérienne sous la direction du Capitaine Mollet.

Un  concours de petite aviation est réservé aux membres du club de l’athénée.

Le Fairey Modèle Club et le Club de Petite Aviation de Ransart effectuent des démonstrations en vol de modèles réduits d’avions.

 Des baptêmes de l’air gratuits sont effectués sur des avions militaires et réservés uniquement aux élèves les plus méritants des sections aéronautiques de l’Université du Travail de Charleroi.

 Il y a la présentation en vol de

  •        3 avions SV 4 de l’Ecole de Pilotage de Gossoncourt dirigés par le Capt Avi. Denayer.
  •        du  Zlin 381 de Mr Albert Van Cotthem.
  •        4 F-84 Thunderjet du 2e Wing de Chasse de Florennes (Capt Avi. Debonhomme).

La patrouille acrobatique de la 350e Escadrille de Beauvechain sur Meteor Mk8.Il s’agit de la première apparition en public de la patrouille des «Acrobobs» qui ne sont pas encore désignés sous ce nom dans le programme officiel.

La patrouille est composée de Robert « Bobby » Bladt  leader, Ivan De Prins « charognard », Paul Dewulf ailier droit et Bill Ongena ailier gauche. Ils volent sur des Gloster Meteor Mk8  de la 350e escadrille dont les immatriculations sont MN-A, MN-C, MN-E et MN-L.

Lors de cette démonstration, la Direction de Fairey leur offre leur première combinaison de vol blanche.

Cette patrouille acrobatique donnera naissance en 1958 à la patrouille officielle des « Diables Rouges » qui voleront sur Hunter jusqu’en 1963 et puis sur Fouga Magister jusqu’à leur dissolution en 1977.

Texte Bernard Cuchet  extrait de « Gosselies…à tire d’aile »

 

Démonstration de gymnastique devant les nouveaux hangars de Fairey
Tipsy Belfair à l’atterrissage
SV4 de l’Ecole de Pilotage de Gossoncourt
Passage à basse altitude d’un Meteor Mk8 des « Acrobobs »

 

Les 4 photos proviennent de la coll. Jean Deval.

Mise à jour le Vendredi, 14 Novembre 2008 07:51